Page d'accueil de l'Adémas-69

  • bg_image1
    Le dépistage
    une chance
    pour tous...
    Découvert tôt, un cancer
    du sein ou un cancer colorectal
    a de grandes chances de guérison
    title_image1
  • Mammographie
    dès 50 ans
    tous les 2 ans
    Détecté à un stade précoce, le cancer du sein
    peut être guéri dans plus de 90 % des cas et
    être soigné par des traitements moins agressifs.
  • bg_image3
    Hommes et femmes
    Dès 50 ans, tous les 2 ans
    title_image3
    Un cancer colorectal peut être guéri,
    et même évité grâce à un dépistage régulier.

  • bg_image4
    title_image4
    Un programme national
    de santé publique
    mis en œuvre dans le Rhône
 
 qu'est-ce que l'ademas-69 ?

Qu'est-ce que l'Ademas-69 ?

L’adémas-69 est chargée par l’Etat, l’Assurance Maladie, le Département du Rhône et la Métropole de Lyon de mettre en œuvre, dans le Rhône, le programme national de dépistage organisé du cancer du sein et du cancer colorectal.

Lire la suite +

Pourquoi faire une mammographie de dépistage ?

Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez la femme et sa fréquence augmente avec l'âge. On ne dispose actuellement d'aucun moyen pour prévenir son apparition. Toute femme peut un jour être confrontée à cette maladie. La mammographie reste un moyen essentiel de lutte contre ce cancer.

Lire la suite +

Le cancer colorectal, pourquoi se faire dépister ?

En France, le cancer colorectal (cancer du gros intestin) est le troisième cancer le plus fréquent et le deuxième cancer le plus meurtrier. Pourtant, dépisté à temps, avant l’apparition de symptômes, il se guérit dans 9 cas sur 10.

Lire la suite +

Actualités

L'Adémas-69 organise et participe à de nombreuses actions de promotion du dépistage organisé des cancers, notamment lors des deux temps forts annuels : Octobre rose et Mars bleu.

Voir les dernières actus +

Dernière actualité

Une nouvelle étape dans le dépistage du cancer colorectal

Le test immunologique mis à disposition à partir de mars 2015

Une nouvelle étape est franchie dans le dépistage du cancer colorectal avec la mise à disposition prochaine du test immunologique de détection de sang occulte dans les selles, dont la sensibilité accrue permet une meilleure détection des cancers et des lésions précancéreuses. Ce test, à la fois plus performant et plus simple d’utilisation, sera diffusé progressivement auprès des 17 millions de personnes de 50 à 74 ans concernées par le programme national de dépistage, par leur médecin traitant. La procédure d’achat nécessaire à la mise en place de ce nouveau test de dépistage, telle que prévue dans l’arrêté du 23 septembre 2014, vient d’aboutir, avec la notification ce jour du marché par la Cnamts au groupement Cerba. Le temps de production des nouveaux kits de dépistage par le prestataire permet d’envisager leur disponibilité dès mars 2015. Cette avancée en termes de dépistage répond aux objectifs du Plan Cancer 2014-2019, qui réaffirme la nécessité d’améliorer, en lien avec les professionnels de santé, la participation à ce dépistage, dont le taux reste encore insuffisant – autour de 31% en 2012-2013.

> Lire le communiqué de presse

 

  • brand
  • brand
  • brand
  • brand
  • brand
  • brand
  • brand
  • brand
  • brand
  • brand